vendredi 1 mars 2013

Ski de fond.

Le dimanche y'en a qui vont a la messe, et d'autres qui font du ski de fond. 



Dans le parc Maisonneuve, accolé au complexe olympique, il y a des chemins. Super interessant.
Ces chemins, l'hiver, se transforment en pistes de ski.


Imaginez a Paris, que 8 mois par an vous faisiez votre jogging sur les graviers jaunes du jardin du Luxembourg, et que 4 mois par an ce soit du ski de fond sur de la neige blanche, toujours dans le jardin du Lux. Plutot pas mal, non?
Évidemment, j'en entends deja objecter:
-"Oui, mais il faut juste des baskets pour aller courir et pas un équipement complet" (genre t'es fauché mais tu fais ton jogging au Lux, donc tu dois pas vraiment habiter en banlieue)
-"les skis dans le metro c'est pas pratique" (un dimanche matin tes skis ils passent tranquilles dans le metro)
-"je vais me les faire voler dans les transports/ en brunchant ensuite" (personne vole des skis de fond en ville, c'est pas assez fancy)
-"C'est une activite de vieux". (sale snob, va)
Donc bref.
A Noel, Papamaman m'ont offert un equipement, histoire de faire du ski de fond partout tout le temps en deux temps trois mouvements. 



On a emmené skis de pistes et surfs dans le déménagement, mais skier sur des collinettes, ça vend pas vraiment du rêve (sales snobs d'A&A), donc il fallait trouver une alternative. 
La luge bof, le patin a glace t'es toujours en train de patiner pour avancer, les raquettes aussi, mais EN PLUS tu dois marcher en descente (WTF??), donc le ski de fond, c'est le sport de glisse le plus approprie après le ski alpin.
Et puis skier a 10mn a pied de chez soi, c'est quand même assez exceptionnel, j'ai l'impression de vivre en station, mais en ville. C'est d'ailleurs beaucoup plus cool je trouve. Parce qu'habiter en station, c'est chouette, y'a de la neige (enfin des fois), des magasins Sherpa (comme le dit Sandradra "Sherpa, c'est pas pas cher"), mais en dehors des périodes de haute saison, on se fait chier pire que de rats morts s'ennuie tout de même assez souvent. Je suis pas encore assez proche de la nature pour parler a l'oreille des marmottes, donc la campagne/la montagne a temps plein, berck bof.
Trêves de digressions.
Je tache donc d'aller au ski au moins une fois par semaine (oui, c'est une tache, parce que comme tout sport, ce n'est pas vraiment un truc que je fais super naturellement).

Le probleme de faire un sport, c'est l'ennui. C'est atrocement rébarbatif. 
Tourner dans une piscine comme un poisson dans un bocal carré,  courir autour d'un stade comme un-e con-ne, courir dans un parc en faisant 12 fois le même chemin... Faire du ski de fond, c'est pareil. Limite en n'y prenant pas garde on peut mourir d'ennui, subitement.



La première fois, j'ai fait une grande boucle dans un sens. Le dimanche d’après, dans l'autre. J'ai ensuite essayé toutes les alternatives possibles et imaginables en luttant pour ne pas mourir d'inanition.

Heureusement, c'est quand même joli, et des fois je peux prendre en photo de la glace. Mon relent d'autisme ressort quand je vois toutes ces patinoires naturelles, et je suis absolument fascinée. J'essaie de travailler sur ca, parce qu'a priori plus on vieillit plus nos travers ont tendance a empirer. Si je ne veux pas finir collectionneuse de photos de flaques, il va falloir que je commence a faire gaffe.

(j'en mets qu'une)

On croise aussi de l'art primitif (au sens brut du terme)


 et de la neige, qui ressort pas mal sur fond de ciel bleu.















Une erreur est survenue dans ce gadget