lundi 25 novembre 2013

Voiture.

On s'est acheté une voiture.
Pas "un char" comme le disent les québécois en langage courant. Non. Une voi-ture. On est pas à la guerre et on a pas non plus d'actions chez Dassault.
Monsieur A. ayant trouvé son second stage au niveau de l'aéroport alors qu'on habite à l'opposé, il nous en fallait une pour éviter les 3h20 de trajets quotidiens en transport en commun.
C'est un peu loin, mais ils fabriquent pas d'avions dans notre coin, ils fabriquent pas grand chose d'ailleurs parce qu'on habite pas dans une zone industrielle. Enfin si, pas trop loin il y a l'usine Molson (bières, pour les non-initiés), mais c'est pas le bon domaine d'activité.

Donc notre voiture, on l'a trouvé sur internet, et après avoir parloté avec le propriétaire, on l'a eu.
Adieu Communauto (service de voiture en auto-partage), Hertz, Budget et autres loueurs. On peut maintenant décider sur un coup de tête de partir à la mer/au pole Nord, pas besoin d'attendre que l'agence ouvre ou faire la moitié de la ville pour aller chercher la seule Communauto qui reste.
J'aime pas trop la couleur, qui selon le fabricant est "bronze aluminium". Personnellement je dirais "sable doré de l'est du Sahel après un jour de vent", ou tout simplement "doré terne". Mais des fois dans la vie on a pas trop le choix.

On est allé acheter une pelle et une balayette/racloir à Canadian Tire, parce que c'est la base de la voiture au Canada (sauf à Vancouver): une voiture=une pelle. Si t'as pas une pelle dans ta voiture, peu importe l'âge que t'as, t'as forcément raté ta vie.
Nous on est pas trop des ratés alors on en a une, pour tous les matins où il faudra sortir du bourrelet fait par le chasse neige, ou pire, par la tempête du siècle (qui est déjà venue en 76 et l'an dernier, donc peu de chance).





Oui, c'est un 4x4. Mais c'est à cause de la neige. Et aussi parce que je voulais cette voiture, celle-la même et uniquement. Et aussi parce que comme ça on peut même dormir dedans si on est coincé sur le bord de la route. Et aussi parce qu'on peut déménager plus facilement (hobby favori, avec celui de "bitcher").


mercredi 20 novembre 2013

Can cheese.

L'autre jour en regardant les soldes à Pharmaprix (Shopper Drug Mart pour les BC/ Albertans; pharmacie qui vend de tout y compris des biscuits, du ketchup, des œufs et de la glace entre autres pour les non-canadiens), notre intérêt a été éveillé par un drôle de présentoir, avec un drapeau français. 
Autant en France ce genre de présentoir laisse présager de choses pas forcément très chouettes, autant là, notre fibre patriotique a pris le dessus.



Donc il s'agit d'une PLV, avec des boîtes (oui comme les boîtes de thon) qui renferme, selon toute vraisemblance, un "camembert de France". 
De la France en boîte? En solde pour seulement 4,49$ (3,5€)? Ça mérite une expérience culinaire, ne serait ce que pour alimenter ce blog qui fait un peu sa traversée du désert cette année.
Le prix peut sembler important pour un fromage, surtout en boîte et surtout si petit, mais ici le fromage est un peu en or massif, donc c'est donné.
On l'a donc acheté, secoué pour voir quel bruit il faisait, en se demandant s'il baignait dans l'eau ou non (on était pas trop sûrs seulement avec le bruit).


En fait non, il n'y a pas d'eau dedans (ouf), ça ressemble à ça:

 
Un peu comme si on avait acheté une boite goût papier d'alu.
Démoulé, ça avait un peu plus l'allure d'un fromage:
 
et comme la boite est propre,
on peut même la réutiliser immédiatement
pour ranger les pièces Ikea en trop.
N'est-ce pas super ingénieux?
 
Une fois déballé, on a été légèrement désappointé par l'allure finale...
 
"excusez-moi, mais elle est où, la croute?"

 
Ça ressemble plus à une espèce de munster qu'à un camembert, mais pour un truc qui vient d'une boite en solde, on va pas trop faire les fines bouches.

Oui il est un peu rose,
ce n'est pas la photo qui donne une couleur surréaliste

Au goût, ça ressemble à du camembert cuit au barbecue et refroidit à température ambiante... assez écœurant, et qui n'apporte pas une réelle satisfaction quant à l'assouvissement de son besoin de fromage.

Résultat du test: inutile. Il fallait essayer pour savoir si c'était bien ou non, voilà qui est fait! 

La prochaine fois, on testera les mac&cheese, (ou macaronis au fromage) de la marque Kraft Food, un basique de la nourriture canadienne, et qui, selon ma copine québecoise, est trop bon.



Une erreur est survenue dans ce gadget