mardi 11 septembre 2012

Photos de mariage




Le numérique, c'est magique! (c'est vrai que ça peut aussi marcher avec "l'argentique", mais ça casserait l'effet).

Pour avoir une tonne de photos de mariage, il nous fallait un photographe. Jusque là, super simple.
On avait cependant un problème: faire des photos nian-nian au bord d'un lac/ d'une piscine/ d'un puit/ d'un chemin caillouteux, retouchées ensuite sur photoshop pour qu'on ait l'air d’être dans le mariage des playmobils ça nous faisait royalement chier disait moyen.

Du coup, on s'est dit qu'on allait prendre un Antoine, et un reflex. Le reflex, acheté à Los Angeles l'an dernier (ouais, je crane à mort, et j'assume) lors de notre road trip -voir blog précédent- , était justement en sommeil dans le placard, attendant sagement qu'on veuille bien utiliser ses 3 cartes de 8go de mémoire.
(Pourquoi 3 cartes de 8go? Aucune idée. Sur le moment, dans un état d'esprit très amerloque-consumeriste, j’étais persuadée qu'il me fallait AU MOINS 3 cartes de 8go -et meme 5!- pour avoir de quoi faire des photos en vacances, mais maintenant, dans un contexte un peu moins euphorique, la pertinence de ces achats m'apparait nettement moins clairement).

Un Antoine, justement aussi, j'en ai un. Il a d'ailleurs un problème capillaire niveau coloris, mais ça devrait passer (oui, HS total).
(un Antoine, dans sa version hiver)
Donc un Antoine, super sympa, qui a quand même fait le choix d'accepter d’être notre photographe au lieu d'aller passer un mois et quelques a faire la pompier dans le Sud, ce qui mérite d’être souligné, parce que ça m'a tout de même touché (comme quoi, tout arrive).

Bref, on a donc 137 000 photos (pardon, 956), et comme on est trop des gens super sympa (et hyper humbles, aussi), on les partage avec vous, grâce à ce lien Picasa (cliquez sur le mot de couleur différente). Vous pouvez donc à loisir télécharger les photos que vous voulez si vous en avez envie, ou juste les regarder au bureau pour perdre du temps. Évidemment, on ne les diffuse pas toutes, trop laborieux a charger sur picasa, et bon nombre d'entre vous ont deja leurs propres photos de cette journée.

On en profite donc pour vous remercier, tous, d'avoir partagé ce moment avec nous, que ce soit physiquement ou en pensée, et pour tous vos petites mots et grandes attentions que vous avez glissé dans notre boite aux lettres de projet. On a passé plus d'une heure et demie le dimanche soir à tout ouvrir, tout lire, et tout sourire, c’était très touchant (il fallait qu'on vous le dise, mais sans sombrer dans le mièvre pathétique, tout de même).

Et pour finir, des nouvelles de Monsieur A. Il est bien arrivée (ça fait maintenant 15 jours), il a commencé ses cours tout en découvrant les différents quartiers/ activités locales avec l'aide de Sébastien (pour ceux qui le connaissent). Il doit emmenager samedi 15 dans son/notre nouvel appartement, dont il signe ce soir le bail.
Sa localisation exacte, des photos et tutti quanti seront disponibles plus tard, pour que vous puissiez nous envoyer du courrier, venir nous voir, etc.

lundi 3 septembre 2012

Apprenons des trucs -pas forcément super- utiles sur Montréal

Histoire que vous évitiez de vous poser des millions de questions très connes pertinentes sur Montréal (alors que Wikipedia est votre amie), quelques informations, non classées par ordre d'importance:

  • Le port de Montréal est le plus grand port a l’intérieur des terres du monde.
  • Son surnom est "la ville au cent clochers" (pas au port, hein, a la ville). 
  • le 29 décembre 1933, il a fait -34 degrés celsius.
  • Paris-Montreal, pour un pigeon voyageur/ une oie du Canada, c'est 5897,59 kilomètres. Si vous n'habitez pas Paris, deux solutions s'offrent a vous:
    1: déménagez a Paris
    2: ajoutez la distance "x" ("x" étant égal a la distance entre votre ville et Paris) a ce chiffre, en émettant l’hypothèse absolument peu probable qu'un oiseau passe chier sur visiter Paris au passage.
  • En 2009, le PIB aux prix de base de l'agglomération de Montréal s'élevait à 95,4 milliards de CAD, soit 33,7 % du PIB du Québec (on est en droit de se demander d’où diable peuvent bien sortir les 66,3% restants).
  • Le PIB par habitant, en 2011, s'elevait a 55 722$.
  • Les précipitations annuelles moyennes sont de l'ordre de 1000mm (pour info, 1000mm n'est pas égal a 1km).
  • L’aéroport de Montréal s'appelle Pierre Eliott Trudeau International Airport, mais vous pouvez remplacer ce nom par son code aéroport en 3 lettres, YUL.
  • L'heure locale se calcule en retirant 6 heures a l'heure de Paris (et de la province. Pour info il n'existe pas de décalage horaire entre ces deux entités, juste un décalage de mode).
  • La température moyenne en janvier est de -9 degrés celsius.
  • La température moyenne en juillet est de 22 degrés celsius. 
  • Le revenu d'emploi par habitant en 2010 est de 24 331$, une fois les impôts, cotisations et autres transferts déduits.
  • Les latitudes et longitudes de Montréal sont les suivantes:
    Longitude: 73° 35' W (Ouest de Greenwich, Angleterre)
    Latitude: 45° 30' N (Nord de  l’Équateur).
  • En 2008, 6 995 581 touristes exactement ont séjourné au moins 24h dans la ville.

Principales sources: institut de la statistique du Quebec; Bilan économique de l'agglomération de Montréal 2009; Histoire de Montréal depuis la Confédération; Montréal en statistiques.

 
 
Une erreur est survenue dans ce gadget