mardi 15 juillet 2014

Résidence permanente.

Depuis un moment déjà, on avait le projet d'être Résident Permanent du Canada. Avec un R et un P majuscule, parce que tout de même, c'est important.

Donc la "Èrpé", qu'est ce que c'est?
Pour faire hyper court, c'est un statut qui nous permet de  rester toute la vie au Canada (sous réserve d'être présent au moins l'équivalent de 2 ans sur 5, par période de 5 ans), de travailler pour n'importe qui, de même pas travailler si on veut, etc.
Les deux choses qui distinguent ce statut de la citoyenneté, c'est que cela ne donne pas le droit de vote, ni de passeport canadien.
On va donc avoir une carte de résident permanent, et on est donc considéré comme des vrais résidents, pas temporaires.

ça nous donne droit à certains trucs niveau crédits d’impôts, des droits pour contracter des prêts immobiliers, etc.

Donc ce sésame de la vie canadienne forever nous a quand même pris 26 mois, coûté la modique somme de 3600$ (environ 2800$), et fait rassembler des papiers les plus farfelus, parmi lesquels nos bulletins de notes depuis le collège (donc collège, lycée, études supérieures... tous les trimestres, tous les diplômes, TOUT!), des attestations de tous les emplois qu'on  a occupé depuis les 10 dernières années, petits boulots et stages compris, toutes nos sorties de territoire (avec les dates d'entrées et de sortie exactes), y compris tous les week ends aux US, en france et hors de France, ainsi que les raisons de voyage, etc, sur les 10 dernières années aussi, et encore tout un tas de trucs tous plus compliqués les uns que les autres à obtenir. C'est un marathon de la vie, mais version XXL!

donc voilà le fameux papier, qu'on doit présenter à l'immigration en rentrant de notre prochaine week-end aux States (oui, parce que les bureaux de l'immigration se trouvent aux frontières...), c'est à dire d'ici 10 jours!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget